Vous êtes ici

BIOGRAPHIE

© Sally Mann, 2014

 
Sally Mann a accédé à la notoriété à la fin des années 1980 grâce à des photographies de sa propre famille, en particulier de ses trois enfants. Plusieurs séries empreintes d’une grande intimité représentaient des scènes émouvantes d’une enfance proche de la nature et sans contraintes, dans le Sud américain, à l’image de la propre enfance de l’artiste. Plus tard, elle s’est aussi intéressée à la photographie de paysages, qu’elle a de nouveau pratiquée sous forme de vastes cycles. On y perçoit de part en part le profond attachement de l’artiste à sa terre natale, le Sud américain, et à ses paysages luxuriants faiblement peuplés. Pénétrés de ce sentiment, ses travaux illustrent un style de vie absolument indissociable de l’histoire de ces paysages. Il émane souvent des photographies de Sally Mann lyrisme et nostalgie, comme si le temps s’était arrêté. Cette impression est renforcée par le fait que la photographe privilégie des techniques artisanales, voire archaïques, qui rappellent les pionniers de la photographie de paysages. Elle est en effet équipée d’une chambre photographique centenaire et retouche longuement dans la chambre noire ses tirages qu’elle colore avec du thé. Flou, surexposition ou encore décolorations et éraflures soulignent la subtilité et l’onirisme de ses photographies.
 
Sally Mann est née en 1951, à Lexington, en Virginie, où elle vit et travaille encore à l’heure actuelle. Elle a obtenu de nombreuses récompenses, parmi lesquelles la National Endowment for the Arts Individual Artist Fellowship, bourse qui lui a été attribuée à trois reprises (en 1982, 1988 et 1992), ainsi que la bourse de la Guggenheim Memorial Foundation (en 1987). De nos jours, on peut voir ses travaux dans des musées prestigieux, tels que le Metropolitan Museum of Modern Art et le Whitney Museum of American Art, à New York, le San Francisco Museum of Modern Art ou encore le Smithsonian Institute, à Washington.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer