Vous êtes ici

BIOGRAPHIE

Luise Unger, 2014 © Alistair Overbruck

 
Pour réaliser ses sculptures, l’artiste allemande Luise Unger s’immerge dans un processus créatif qui donne naissance à des formes architecturales et anthropomorphes, mais aussi à des silhouettes intangibles qui créent l’illusion d’ombres noires. En lévitation ou reposant sur un socle, ses créations plastiques dévoilent à l’observateur un espace intérieur creux. Plusieurs épaisseurs transparentes délimitées par du fil métallique esquissent la transition entre intérieur et extérieur, tandis que les solides suggèrent l’existence autour de l’œuvre d’une enveloppe protectrice, laquelle recèle d’autres formes. La transparence créée par ce réseau métallique rompt les coutures de l’enveloppe extérieure, dévoilant ainsi les espaces intérieurs. Mais ce que l’on y découvre demeure surface : l’invisible devient visible, les perceptions deviennent illusions. C’est sur ce mode que Luise Unger joue sur les transitions entre différents états, tissant les unes dans les autres des formes apparemment en état d’apesanteur.
 
Née en 1956 à Bad Saulgau, dans la Souabe, Luise Unger a étudié la sculpture de 1981 à 1989 à l’académie des Beaux-Arts de Düsseldorf. Ses travaux sont régulièrement exposés dans des galeries et musées: l’artiste a notamment participé de 1999 à 2004 à la présentation annuelle Große Kunstausstellung NRW au Museum Kunstpalast à Düsseldorf. Luise Unger vit et travaille à Cologne.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer