Vous êtes ici

BIOGRAPHIE

Louise Bourgeois, 2003, Photo: © Nanda Lanfranco

 
Il n’y a guère d’artiste contemporaine qui intègre son univers affectif à son œuvre de manière aussi systématique. Par son art, elle donne une forme concrète à ce que les mots ne peuvent pleinement exprimer et elle invite le monde extérieur au plus profond d’elle-même. Elle est en quelque sorte habitée par des questions existentielles préoccupant l’être humain : la naissance et la mort, la peur et l’amour, le corps humain et la sexualité. Aussi a-t-on une compréhension intuitive de ses œuvres, qui restent cependant énigmatiques du fait de leur complexité. Louise Bourgeois emploie souvent des symboles et des métaphores, qu’elle assortit d’interprétations évidentes. Mais l’observateur se demande si son interprétation lui permet de comprendre l’œuvre d’art véritablement dans toute sa dimension. La diversité des techniques et matériaux employés souligne le caractère expérimental de l’œuvre de l’artiste. Ne se limitant pas exclusivement à une discipline, cette dernière accorde la même place à la sculpture, à la peinture et au dessin.
 
Louise Bourgeois est née en 1911, à Paris. Ses travaux ont d’abord été remarqués aux États-Unis, en particulier à New York, où elle vivait depuis 1938. En 1982, le Museum of Modern Art lui a consacré une première rétrospective, qui allait être suivie d’autres expositions, d’abord aux États-Unis puis, à partir de 1989, également en Europe. Louise Bourgeois a attiré l’attention d’un large public international par sa participation à la documenta 9 en 1992 ainsi qu’à la Biennale de Venise en 1993. Elle compte à l’heure actuelle parmi les femmes artistes les plus renommées sur le plan international. De nombreux musées du monde entier lui ont consacré de grandes expositions personnelles. Louise Bourgeois est décédée en 2010 à New York.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer