Vous êtes ici

BIOGRAPHIE

Joel Shapiro © Yves Bresson

 
Les sculptures de Joel Shapiro se situent à la frontière entre abstraction et figuration. La composition de certaines de ses œuvres réalisées à partir de poutres entrecroisées et de plans inclinés à intervalles irréguliers et selon des angles différents semble être le fruit du hasard. La plupart de ces constructions obtenues à partir de parallélépipèdes en bois, en plâtre ou en bronze, évoquent des silhouettes humaines : certaines se tiennent debout sur un pied, d’autres sur les deux pieds, d’autres encore sont étendues sur le sol ou semblent grimper aux murs. Dans certains cas, les figures sont en équilibre précaire, menacées de chute imminente. Les parallélépipèdes peuvent être perçus comme des membres, des torses et des têtes, tout en conservant leur autonomie de partie distincte par rapport au tout, aux dépens de l’unité de la sculpture. La sobriété de la géométrie, l’aspect massif des lourds blocs, contraste avec l’instabilité des constructions abstraites, des parties du corps entre elles : tout semble être pris dans un mouvement.

Né à New York en 1941, Joel Shapiro a étudié à la New York University, obtenant une licence (BA) en 1964 et la maîtrise (MA) en 1969. Sa première exposition individuelle lui fut consacrée par la Paula Cooper Gallery à New York en 1970. Depuis, son travail a été honoré par quelque 150 expositions individuelles dont la Whitechapel Gallery de Londres (1980), le Whitney Museum of American Art à New York (1982), le Stedelijk Museum d’Amsterdam (1985), le Walker Art Center de Minneapolis (avec le Nelson-Atkins Museum de Kansas City en 1995-96), le Metropolitan Museum of Art de New York (2001), le Museum Ludwig à Cologne (2011) et le Kunstmuseum Winterthur (2017), ainsi que par de nombreuses expositions collectives, tant aux États-Unis qu’à l’étranger.

Par ailleurs, de nombreuses sculptures de Joel Shapiro ont été installées dans l’espace public, tel que le Cologne Sculpture Park ou ont intégré des collections publiques, parmi lesquelles la Tate Gallery de Londres, le Musée National d’Art Moderne et le Centre Georges Pompidou à  Paris, le Museum of Modern Art, le Whitney Museum et le Metropolitan Museum of Art, à New York. D’importantes commissions incluent Loss and Regeneration pour le United States Holocaust Memorial Museum à Washington D.C. et Now, une commande de la Fondation pour l’Art et la Conservation dans les Ambassades pour le nouveau consulat des Etats-Unis à Guangzhou en Chine.
 
Joel Shapiro est élu à l'Académie Américaine des Arts et des Lettres en 1998 et nommé Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres par le Ministre français de la Culture en 2005. En 2015, il est récompensé par le International Sculpture Center’s Lifetime Achievement Award en sculpture contemporaine. Joel Shapiro vit et travaille à New York.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer