Vous êtes ici

BIOGRAPHIE

Gotthard Graubner, 2009 © Nachlass Gotthard Graubner

 
Dans le prolongement des Farbräume ("Espaces colorés") des années 1950 ainsi que des Farbkissen ("Coussins colorés") et Farbleiber ("Corps colorés") du début des années 1960, on a assisté au début des années 1970 à l’émergence des Farbraumkörper ("Corps spatiaux colorés"). Cette appellation choisie par Gotthard Graubner lui-même indique qu’il transgresse les limites bidimensionnelles des conventions picturales. La toile ou le Nylon, tendus sur de la mousse ou de la ouate synthétique à la manière de peaux, constituent des formes organiques, corporelles.
 
La couleur est le thème central de la peinture de Gotthard Graubner. Dans ses toiles, l’artiste se concentre en général sur une « teinte » unique, qu’il décompose en de multiples nuances et applique en nombreuses couches superposées et juxtaposées. La couleur s’infiltre dans le support et l’imbibe pour s’unir ainsi à lui. Des travaux sur papier, que Gotthard Graubner a exécutés parallèlement à ses peintures à partir de 1956, forment un ensemble artistique distinct. Là aussi, la couleur est au cœur du travail.
 
Gotthard Graubner est né en 1930 à Erlbach, Saxe, Allemagne. Ses nombreuses expositions personnelles et collectives en Allemagne et à l’étranger lui ont valu une reconnaissance internationale. Il a participé aux documenta 4 et documenta 6 et représenté l’Allemagne à la Biennale de Venise 1982. Ses travaux font partie de collections publiques et privées de renom. Gotthard Graubner est décédé le 24 mai 2013 sur l’Île d’Hombroich, où il a résidé et travaillé sur la fin de ses jours.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer