Vous êtes ici

BIOGRAPHIE

Gideon Rubin
Gideon Rubin © Shira Klasmer

 
C’est dans de vieux albums de photos, dans des représentations de personnalités connues, mais aussi dans des tableaux de maîtres anciens, que Gideon Rubin trouve l’inspiration pour créer ses portraits sans visages. L’artiste cherche en eux un récit qui se prête à une interprétation, et il tente de raviver des souvenirs chez l’observateur plutôt que de susciter des associations précises. Il veut l’amener à focaliser son attention sur le processus même de peinture, sur le médium en soi et sur quelques détails précis, comme la posture des personnages représentés. Gideon Rubin utilise des tons sable, des camaïeux de gris-bleu et du blanc coquille d’œuf, qu’il applique d’un geste pictural, utilisant parfois même à une discrète touche de rouge vif pour souligner un détail en particulier. Il se sert comme support aussi bien de la toile que du lin naturel et laisse en blanc certaines parties, intégrant ainsi le fond du tableau à la composition d’ensemble. Gideon Rubin peint également sur du carton grossièrement découpé en intégrant des motifs ou des lettres imprimés sur ce support. Ce chromatisme subtil et le fait que l’artiste retravaille ses œuvres ultérieurement en appliquant des couches supplémentaires sont révélateurs de son désir de raviver des souvenirs tombés dans l’oubli.
 
Né en 1973, à Tel Aviv, Gideon Rubin a étudié à la School of Visual Arts de New York, puis à la Slade School of Fine Art, à Londres, dont il est sorti diplômé en 2002. Présentés dans nombre d’expositions personnelles, ses travaux figurent dans des collections privées du monde entier. Gideon Rubin vit et travaille à Londres.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer