Vous êtes ici

BIOGRAPHIE

© Georgia Russell, 2014

 
"Le découpage est une forme de liberté d’expression. Pour moi, cela revient à du dessin, sauf que je dessine avec un scalpel."
 
Georgia Russell travaille avec une précision chirurgicale, détournant le scalpel de sa fonction médicale pour en faire un outil artistique. Pour réaliser ses travaux en papier en trois dimensions, elle découpe très minutieusement des partitions, des dessins, des journaux et des photographies, parfois même des livres entiers, transformant ainsi des objets conventionnels en œuvres d’art fantastiques. Elle se fournit en matériaux dans des brocantes ou chez des antiquaires. Mis un jour au rebut, ces objets renvoient à une histoire personnelle, et les informations qu’ils contiennent rendent tangibles des époques depuis longtemps révolues. Il arrive que l’artiste épargne certaines parties, comme le dos d’un livre ou la une d’un journal, faisant ainsi de ses objets des traits d’union entre le passé et le présent et leur conférant par cette transformation une deuxième vie et une nouvelle signification.
 
Georgia Russell est née en 1974, à Elgin, en Écosse. En 2000, elle est sortie du Royal College of Art londonien avec un master en techniques d’impression artistiques. Cette jeune artiste jouit déjà d’une certaine reconnaissance, comme en témoignent les nombreuses expositions personnelles ou collectives que lui ont consacrées des institutions renommées sur le plan international, notamment Slash. Paper under the Knife au Museum of Arts and Design, à New York, ou The Book Borrowers. Contemporary Artists transforming the Book, au Bellevue Arts Museum, à Washington. Certains de ses travaux figurent dans de prestigieuses collections privées et publiques, parmi lesquelles le Victoria & Albert Museum, à Londres, et le Centre Georges Pompidou, à Paris. Georgia Russell vit et travaille à Méru, France.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer