Vous êtes ici

Qiu Shihua

Galerie Karsten Greve Paris

Calme
16 janvier - 18 avril 2015
 
Vernissage: le vendredi 16 janvier 2015, 17 - 20 h
en présence de l’artiste
 
ŒUVRES
 
L’exposition Calme marque le début de la collaboration entre la Galerie Karsten Greve et l’artiste chinois Qiu Shihua. En lui dédiant sa première exposition personnelle en France depuis bientôt dix ans, la galerie expose des peintures à l’huile réalisées entre 2010 et 2014. Jamais titrées, les œuvres de Qiu Shihua n’ont aucune intention strictement représentative ni proprement figurative : la légèreté des traits et la précision d’une technique éthérée et quasiment indéchiffrable évoquent sur toile une impression, ou atmosphère comme le dirait Qiu Shihua. Découvrir ou non ses paysages ineffables est alors une question d’intuition et de confiance, le tout étant plat et calme.
 
Né en 1940 à Zizhong, Qiu Shihua est fasciné par le pouvoir révélateur du monde qui nous entoure et par notre manière de l’apercevoir. Ébloui par les néons du quotidien contemporain, au premier regard l’œil de l’observateur n’aperçoit dans ses œuvres qu’une tonalité, celle des fibres composant les toiles. Puis, de manière progressive comme dans toute prise de conscience, les traits des scènes représentées se dévoilent, plus au moins doucement selon notre propre disposition à l’attente et à l’observation. Étranger à tout excès et se méfiant des accessoires, Qiu Shihua réalise des œuvres parlant de la perception de celui qui les regarde : ses peintures proches du monochrome mettent ainsi à nu notre façon de voir, autour de nous et, donc, en nous-mêmes.
 
Au début de sa démarche, Qiu Shihua n’a pas reçu de véritable formation artistique : poussé par la curiosité il a appris tout seul en peignant ce qu’il voyait. Puis dans les années 60, étudiant à l’Ecole des Beaux-Arts de Xi’an dans une Chine encore fermée au monde occidental et notamment à son art, Qiu Shihua connait le Réalisme Socialiste d’influence soviétique et l’art chinois traditionnel. À cette époque l’artiste se concentre sur la pratique en plein air, choix assez singulier vu le contexte culturel du pays où l’art était prioritairement consacré à la propagande. Au cours des années 70, pendant la Révolution Culturelle, Qiu Shihua travaille dans un cinéma de la ville de Tongchuan où il s’occupe entre autres de réaliser les affiches des films proposés par la programmation. En 1984 l’artiste quitte ce travail : il voyage en Europe, fait un séjour au Désert de Gobi et se rapproche du taoïsme. Ce changement amène un virage dans sa production : la peinture en plein air laissée de côté, Qiu Shihua se dédie aux paysages en les réalisant dans son atelier. Dans les légers panoramas extérieurs qu’on aperçoit sur ses toiles se cachent en effet ceux intérieurs, là où l’âme trace ses parcours.
 
Qiu Shihua pratique le taoïsme depuis plus de 20 ans. Indiquant un véritable mode de vie au-delà de la pratique religieuse et de la tradition philosophique, ce terme signifie enseignement de la voie. Les peintures composant l’exposition naissent de ce principe : le paysage n’est ni le but ni la fin, mais une voie qui nous permet d’avancer pour la raison-même du voyage, voyager. La question de la couleur n’est qu’un hors sujet n’ayant pas de place dans le procédé de Qiu Shihua : ce qui compte n’est pas d’avoir de couleurs ou pas, chaque tonalité étant l’expression d’une même chose. Plus qu’en termes de nuances et de palette, les œuvres présentées dans Calme doivent être conçues comme provenant de l’opposition entre la lumière et l’obscurité : ainsi, se faisant lumière, l’obscurité remonte à la surface, invisible à ceux qui ne savent pas la voir. 
 
Né en 1940 à Zizhong dans la province de Sichuan en Chine. Il obtient un diplôme de l’Ecole des Beaux-Arts de Xi’an en 1962 en se spécialisant dans la peinture à l’huile. Exposé en 2001 à la New York Kunsthalle et présenté en Europe dans des expositions de groupe telles que Mahjong au Kunstmuseum Bern en Suisse, (2005) ainsi qu’à Hambourg en Allemagne et à Salzburg en Autriche (2006), The Sublime is Now au Musée Franz Gertsch (2006) et Shanshui au Kunstmuseum Luzern (2011) en Suisse, Qiu Shihua est aujourd’hui un artiste pleinement reconnu à l’international. Ses œuvres ont été exposées à la Biennale de Shanghai en 2004 et à la Biennale de Venise en 1999 ainsi qu’à la Biennale de Sao Paolo au Brésil en 1996. En 2012 d’importantes expositions personnelles lui ont été consacrées par le musée Hamburger Bahnhof de Berlin et le Musée Pfalzgalerie à Kaiserslautern en Allemagne. Qiu Shihua vit et travaille à Shenzhen, Chine.
 
 
 
平·静
2015年1月16日至3月21日
 
开幕式1月16日周五5pm至8pm 艺术家莅临现场
 
“平·静”正式开启Karsten Greve 画廊与中国艺术家邱世华的合作。这也是近10年来,邱世华在巴黎的首次个展,展览包括2010至2014年创作的系列油画作品。所有的作品都冠以无题,因为邱世华的油画不是对于现实的模仿式的再现,也没有通常视觉习惯的清晰的具体图像:淡淡的白色笔触,优雅精确,几乎无法察觉。邱世华用我们难以探明的技巧营造出虚无缥缈的山水,也如他所信仰的“气”(主体内在的生命能量)。在这个平与静的世界里,是否能看见那无法言说的风景,完全取决于观者自身的直觉,以及对于艺术家的信任。
 
1940年出生于中国四川资中的邱世华,一直痴迷探索周遭世界的能量,以及人们感受的方式。观者的眼睛已经习惯现代日常生活炫目的霓虹灯的强烈刺激,当他第一眼瞥向邱世华的作品,只能看见白茫茫一片,几乎只有单色的、乳白色的画布表面。然后,意识逐渐产生,图像开始从背景中浮现。其过程因个人观察的能力以及耐心,或快或慢,不尽相同。对于那些操之过急或者心存疑虑的观者,邱世华的作品非常奇特,往往将他们拒之门外,什么也看不见。这个意义来讲,邱世华创作的近乎单色的作品,赤裸裸地揭示人们如何观看世界,由此印证我们如何内观自身。
 

最初拿起画笔,邱世华没有接受任何专业美术训练:只是凭借好奇心,一个人画下所看见的事物。上世纪六十年代,邱世华进入西安美术学院学习。那时,中国仍然没有对西方开放,尤其是艺术,学习中他只能接触到受前苏联影响以及来自中国传统的社会现实主义的油画训练。艺术的首要功能沦为政治宣传工具,邱世华在特殊的文化情景下,出人意料地投入大量时间研究写生技法。七十年代,中国的文革期间,邱世华在陕西铜川市电影院工作,除去日常杂务,他必须按时赶制电影海报。1984年邱世华辞去工作,开始赴欧旅行。一次戈壁沙漠的旅行,将他引向道教。从此,邱世华放弃户外写生,转而在工作室内创作山水画。观者在邱世华绘画中感知的精妙场景,事实上来自艺术家的内心精神世界,是艺术家心灵返回自我的道路。
 
研习道教20余载,邱世华把道教当作自己日常的生活方式,超越宗教信仰和传统哲学思想,即他所谓的“修行”。本次展览的作品也基于同一原则:画中的山水既不是艺术家的构想,也不是他想要达到的结果,他希望如人生的旅行一样,提供给观者一次前行的途径。在此色彩不是艺术家考虑的问题,邱世华的创作过程中没有颜色:在他看来,关键不是有或者没有颜色,因为不同的色彩本质是一样的。进入“平·静”展览,观者发现必须在画面明与暗的相互冲突之中,一幅幅山水图像才可能浮现眼前,超越人们通常熟悉的光影和色调。邱世华通过画面上画出来的光,使得暗部浮现在画的表面,于是主体的图像也随即呈现。这一切,不会观看的人自然无法想象。

 
邱世华1940年出生于中国四川省资中县,1962年毕业于西安美术学院油画专业,是享誉世界的中国重要当代艺术家。邱世华举办的重要国际个人展览及群展包括:“山水—无声的诗?中国当代艺术中的风景”,卢塞恩美术馆,瑞士卢塞恩(2011);“麻将—希客中国当代艺术收藏展”,加利福尼亚大学;伯克利美术馆;太平洋电影文献馆;美国伯克利(2008);汉堡,德国;萨尔斯堡,奥地利(2006);伯尔尼美术馆,瑞士伯尔尼(2005);上海双年展,上海美术馆,中国上海(2004);“邱世华”,美国纽约美术馆;第二届柏林双年展(2001);第48界威尼斯双年展,意大利威尼斯(1999); “邱世华”,巴塞尔美术馆,瑞士巴塞尔(1999)。圣保罗双年展(1996),巴西圣保罗。2012年,邱世华荣幸地成为在德国柏林汉堡火车站当代美术馆举办大型巡回回顾展的第一位中国当代艺术家。同年,展览巡回至德国凯泽斯劳滕皇家艺廊博物馆。邱世华目前生活工作于中国深圳。
 
 
 

 
 
 
© 2018 Galerie Karsten Greve: Tous les droits sont réservés.  |  Information légale | Politique de confidentialité
Inscrivez-vous à la newsletter

Find Us on FacebookFind Us on InstagramFind Us on PinterestFind Us on YouTube

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer